16 Conseils pour la formation des travailleurs communautaires sur la collecte de données mobile

Dans nos précédents Conseils pour une Collecte de données réussie, nous avons discuté des mécanismes pour la planification et la facilitation de la formation sur la collecte de données mobile. Mais qu’en est-il du contenu de la session de formation ?

Les formateurs efficaces comprennent le concept de « Théorie des intelligences multiples; » selon laquelle les gens possèdent un mélange unique de différents types d’intelligence.

Vous pouvez former parallèlement des gens qui ont des années d’expérience mais qui n’ont jamais utilisé un Smartphone, et une génération numérique avec peu d’expérience du monde réel. Vous pouvez former des gens ayant des cultures différentes qui répondront différemment aux mêmes matériels de formation.

Lorsque vous préparez pour un mélange d’individus de différents niveaux, la formation ne sera pas seulement plus efficace, mais plus amusant. La conformité des Expéditeurs de Données s’améliore lorsque vous intégrez plusieurs styles d’apprentissage dans votre formation.

Ces conseils ont initialement été publiés sur ICT Works et sont republiés avec leur autorisation.


  1. Référez-vous à la théorie des « Intelligences mutliples » lorsque vous concevez le plan de formation. Assurez-vous d’enseigner le même concept de plusieurs manières différentes incluant des démonstrations visuelles, des explications orales, et des intermèdes musicaux. Incluez des jeux de rôles et des jeux interactifs durant la formation. Apprendre par la pratique est un outil de formation puissant.
  2. Allouez assez de temps pour la formation. Les formations techniques requièrent souvent au moins deux jours de formation sur l’outil technique. Ne raccourcissez pas ce temps. Une formation technique d’une journée est preque inutile car cela ne donne pas assez de temps aux participants de s’habituer à la technologie, d’effectuer des pratiques sur le contenu, et se sentir assez confortable pour poser des questions. Il est recommandé d’allouer au moins trois jours à la section technique de la formation d’un utilisateur Suivi et Evaluation.
  3. Planifiez de former au maximum 15 participants à la fois. Une formation technique est similaire à l’apprentissage d’une langue et requiert un faible ratio de facilitateurs et participants. Maintenir la qualité de l’atelier avec un groupe de plus de 15 participants est presque impossible car une formation technique s’appuie essentiellement sur une interaction individuelle et sur une dynamique de petit groupe.
  4. Créez un guide de formation pour les participants qui servira de référence. Ce guide devrait comporter des captures d’écran et pas uniquement des instructions.
  5. Assurez-vous que les appareils mobiles sont bien préparés avant que la formation ne débute. Cela signifie qu’ils doivent tous être configurés avec la version la plus récente de l’application, avoir chacun une carte SIM activée, et être suffisamment chargés. [Voir: Préparer une formation des Expéditeurs de Données réussie]
  6. Effectuez la formation dans la langue locale. Si possible, évitez les interprètes et effectuez une Formation des Formateurs (FDF) avant la formation des travailleurs communautaires.
  7. Assurez-vous que la politique d’utilisation des appareils mobiles de l’organisation est claire.  Réitérez le forfait de data et d’appel que vous avez déjà dans les téléphones de sorte que les utilisateurs sachent clairement comment ils peuvent utiliser l’appareil mobile. En outre, les utilisateurs devraient signer un contrat assurant qu’ils connaissent la politique d’utilisation des appareils mobiles de l’organisation.
  8. Enseignez la navigation sur un téléphone simple avant la navigation dans l’application. Mettez à niveau votre groupe de participant en vous assurant que chacun sait comment utiliser l’appareil mobile avant de couvrir le contenu de la collecte de données Suivi et Evaluation de votre organisation.
  9. Utilisez les mots de votre audience en ce qui concerne les fonctionnalités du téléphone. Sollicitez les descriptions et noms locaux des fonctionnalités et des fonctions d’un téléphone. Par exemple, les gens peuvent appeler le bouton “dièse” le bouton “échelle” dans leur langue locale. Rappelez-vous que certains groupes peuvent être déjà familiers avec les termes techniques anglais tels que « écran d’accueil », “power”, et “signal” alors que certains non.
  10. Allouez du temps pour démontrer les bases du téléphone  (allumer et éteindre, vérouiller et dévérouiller l’écran, se rendre et quitter le menu de l’application, paramètres, comment se connecter au réseau, etc). Ne présumez pas que tout le monde dans votre groupe de formation sait déjà comment utiliser ces fonctions.
  11. Posez toujours de questions. Constamment. Ne parlez pas pour plus de 5 minutes – assurez-vous de constamment demander des feedback de la part des participants. Ne demandez jamais “Avez-vous compris ?” ou “Vous suivez ?” En effet, ne posez pas des questions « oui-non » car la réponse collective sera sûrement “oui”, ne vous disant rien sur le niveau de compréhension de votre groupe. Posez des questions de compréhension spécifiques comme “Quel bouton vous permet d’allumer le téléphone ?”, “Quel bouton permet de vérouiller le téléphone ?” et “Comment puis-je ouvrir le menu de l’application ?”
  12. Formez vos travailleurs communautaires à toujours s’asseoir à côté du répondant, et non en face d’eux,  lorsqu’ils remplissent les enquêtes individuelles. Cela contribue à la transparence et à l’adhésion à l’initiative de l’enquête.
  13. Prenez du temps pour former les participants sur le clavier  et comment utiliser les lettres capitales, les lettres miniscules et les chiffres. Si vous utilisez un script local, il se peut que vous ayez à télécharger un outile de saisie de la langue locale depuis Google Play Store avant que la formation ne commence. Vous aurez aussi besoin de définir le clavier de ce script local comme le clavier par défaut sur l’appareil mobile. Plusieurs de vos participants peuvent n’avoir jamais rien tapé auparavant alors allouez assez de temps aux participants de pratiquer la saisie et de poser des questions relatives à l’utilisation du clavier.
  14. Identifiez les “champions” parmi vos participants. Les “Champions” sont ceux qui apprennent rapidement et sont habiles dans l’utilisation de la technologie. Encouragez les à prendre plus un rôle de leader durant la formation et à aider les autres.
  15. Encouragez les participants à répondre aux questions des autres. Cela encouragera la croissance de la capacité locale et la confiance individuelle dans l’utilisation de la technologie.
  16. Demandez des feedback sur l’enquête et l’application de collecte de données mobile de la part des participants. Effectuez les ajustements nécessaires à l’enquête. Passez le feedback à la compaghnie ayant développé l’application ou aux personnes responsables.

La formation peut être la plus importante partie de votre processus de transition du suivi et évaluation sur papier vers le suivi mobile. Plus vos participants sont bons plus votre donnée sera meilleure. Si les participants ne comprennent pas comment utiliser l’outil technique, gérer le déploiement d’un suivi et évaluation technique peut devenir une tâche plus exhaustive que gérer un système basé sur le papier. Assurez-vous d’allouer assez de ressources à votre formation initiale ainsi qu’aux recyclages à effectuer à des intervalles régulières durant la mise en place du suivi et évaluation technique. Bonne chance dans votre transition vers le suivi et évaluation mobile !

Natasha Beale est le ICT4D Specialist de Equal Access International. Elle dirige la collecte de données en Suivi et Evaluation et le renforcement des capacités sur la mise en place de ICT4D pour les bureaux de Equal Access sur terrain. Elle a travaillé pour la compagnie de collecte de données mobile Dimagi en Inde et a de l’expérience dans l’enseignement et la formation avec WorldTeach et  Amigos de las Americas.